La « masculinité toxique », nouvel avatar d’une critique inefficace des rapports de genre

Dans ce texte publié sur le Huffington Post, je fais une critique du concept de « masculinité toxique » dont les usages révèlent une dépolitisation grandissante des questions de genre.

Publicités

Sur la binarité coloniale homo/hétéro : une ébauche de réflexion

Il est à la fois erroné et politiquement dangereux de soumettre uniquement les sexualités minoritaires à une critique décoloniale qui permet d’en faire ressortir l’aspect eurocentré. L’hétérosexualité, telle que vécue aujourd’hui, par blancs comme non blancs, et même non revendiquée comme telle, est elle aussi un produit de la modernité capitaliste qu’il faut aussi appréhender, disséquer et exposer à une critique explicite.