Le covid-19 et ses cibles : complexifier l’analyse en terme de genre et d’exploitation

Ce texte interroge les limites discours très présent, notamment durant le confinement, sur les femmes comme étant les plus exposées au coronavirus. Il s’agit de réfléchir aux enjeux politiques d’un tel discours, alors que la réalité est plus complexe, notamment quand on mobilise une analyse en terme de racialisation.

Sur la binarité coloniale homo/hétéro : une ébauche de réflexion

Si la critique du régime sexuel homo/hétéro eurocentrique est crucial, il y a un biais  à éviter me semble-t-il : soumettre uniquement ou prioritairement les sexualités et genres minoritaires (« LGBT », « queer », etc) et épargner les formes contemporaines d’hétérosexualité de cette critique. C’est à ce biais que ce texte s’attaque, en assumant d’être pour l’instant que l’ébauche d’une réflexion plus large à mener.