« Outre mer » contre « population de l’immigration » : brisons cette segmentation coloniale de l’État français

La segmentation raciale entre d’un côté les populations dudit «  outre mer», et de l’autre celles de l’immigration post coloniale est un des piliers du maintien de la domination française : ces statuts et traitements différenciés impliquent des rapports différents (et parfois antagonistes) à l’Etat français malgré des résistances de part et d’autres. Ils rendent plus complexes l’élaboration de terrains de luttes communs. Mais tout n’est pas perdu.

Publicités

Sur la binarité coloniale homo/hétéro : une ébauche de réflexion

Il est à la fois erroné et politiquement dangereux de soumettre uniquement les sexualités minoritaires à une critique décoloniale qui permet d’en faire ressortir l’aspect eurocentré. L’hétérosexualité, telle que vécue aujourd’hui, par blancs comme non blancs, et même non revendiquée comme telle, est elle aussi un produit de la modernité capitaliste qu’il faut aussi appréhender, disséquer et exposer à une critique explicite.