Nou pran’y oben yo ban nou’y ? Réflexion sur le rôle des différents acteurs dans les dynamiques anti-esclavagistes

A qui doit-on l’abolition de l’esclavage trans-atlantique ? Pour sortir de l’impasse quant à savoir qui a eu le rôle principal, entre d’un côté les révoltes afros et de l’autre l’abolitionnisme européen, je propose de distinguer la dynamique anti-esclavagiste menée par les Africains et Afrodescendants, de la version d’abolition instaurée en 1848. Précisément pour mener une critique robuste de cette abolition-là, en restant par ailleurs plus proche des faits et de la réalité d’une pluralité des acteurs engagés dans le processus anti-esclavagiste.

Moisissure sous les Tropiques : le virus, la métropole et ses confettis. Tribune de deux Réunionnaises (par Marion Malga-Baptisto  & Mathilde Lebon)

A la demande de Marion Malga-Baptisto  et Mathilde Lebon, je publie ici leur très importante tribune sur la situation à La Réunion dans la crise sanitaire, illustratrice une fois de plus des liens de colonialité qui lie la France aux territoires dits « d’outre-mer ».

Martinique, 13 janvier 2020 : l’injustice coloniale en acte

Alors que les politiques français et bourgeoisies békées responsables de l’empoisonnement des populations de Guadeloupe et Martinique au chlordécone ne sont en rien inquiétés pas la justice, 7 militants martiniquais comparaissent ce 13 janvier 2020 parce qu’ils réclament justice dans ce scandale environnemental et sanitaire.

Sur la binarité coloniale homo/hétéro : une ébauche de réflexion

Si la critique du régime sexuel homo/hétéro eurocentrique est crucial, il y a un biais  à éviter me semble-t-il : soumettre uniquement ou prioritairement les sexualités et genres minoritaires (« LGBT », « queer », etc) et épargner les formes contemporaines d’hétérosexualité de cette critique. C’est à ce biais que ce texte s’attaque, en assumant d’être pour l’instant que l’ébauche d’une réflexion plus large à mener.