Christine Angot, l’esclavage et la justification de l’ordre du monde

Les propos de Christine Angot lors de l’émission On n’est pas couché ce samedi 1er juin sur la « différence fondamentale » entre shoah et esclavage industriel pratiqué par les européens contre les populations africaines, ont pour la finalité la justification de l’ordre du monde : l’exploitation sans limite de l’Afrique et des Africains.

Publicités

Abolition de l’esclavage et cérémonies officielles du 10 mai : entreprise idéologique de pacification

Est-il souhaitable, en contexte néocolonial, que le colon puisse officier les cérémonies commémorant le crime qu’il a commis, et qu’il poursuit à l’heure actuelle sous d’autres formes ?

« Outre mer » contre « population de l’immigration » : brisons cette segmentation coloniale de l’État français

La segmentation raciale entre d’un côté les populations dudit «  outre mer», et de l’autre celles de l’immigration post coloniale est un des piliers du maintien de la domination française : ces statuts et traitements différenciés impliquent des rapports différents (et parfois antagonistes) à l’Etat français malgré des résistances de part et d’autres.