Le covid-19 et ses cibles : complexifier l’analyse en terme de genre et d’exploitation

Ce texte interroge les limites discours très présent, notamment durant le confinement, sur les femmes comme étant les plus exposées au coronavirus. Il s’agit de réfléchir aux enjeux politiques d’un tel discours, alors que la réalité est plus complexe, notamment quand on mobilise une analyse en terme de racialisation.

La contre-offensive raciste

A propos des tentatives de représentants de l’État et d’une partie de la presse de discréditer le mouvement en cours contre les violences policières en particulier, et le combat contre le racisme républicain plus généralement. Cela passe notamment par créer des polémiques opportunistes sur les manifestants ayant répondu présents à l’appel du Comité Adama.

Nou pran’y oben yo ban nou’y ? Réflexion sur le rôle des différents acteurs dans les dynamiques anti-esclavagistes

A qui doit-on l’abolition de l’esclavage trans-atlantique ? Pour sortir de l’impasse quant à savoir qui a eu le rôle principal, entre d’un côté les révoltes afros et de l’autre l’abolitionnisme européen, je propose de distinguer la dynamique anti-esclavagiste menée par les Africains et Afrodescendants, de la version d’abolition instaurée en 1848. Précisément pour mener une critique robuste de cette abolition-là, en restant par ailleurs plus proche des faits et de la réalité d’une pluralité des acteurs engagés dans le processus anti-esclavagiste.

Africains et Afrodescendants face au coronavirus : entre moralisation, irresponsabilité étatique et médecine coloniale

Texte publié sur ByUS Media. Comment interpréter l’hypothèse d’une possible sur-exposition des populations afros en Europe au Covid-19 ? Quelles critiques apporter aux discours tenus par les médecins et élus européens sur les Africains en Europe et sur l’Afrique ? Comment réagir en évitant un énième buzz sans aucune finalité ?

Martinique, 13 janvier 2020 : l’injustice coloniale en acte

Alors que les politiques français et bourgeoisies békées responsables de l’empoisonnement des populations de Guadeloupe et Martinique au chlordécone ne sont en rien inquiétés pas la justice, 7 militants martiniquais comparaissent ce 13 janvier 2020 parce qu’ils réclament justice dans ce scandale environnemental et sanitaire.

En quoi le panafricanisme pourrait-il nous concerner, nous les « Antillais »? 

L’objectif de ce texte est de de présenter un type d’engagement caribéen dans le panafricanisme qui, contrairement à ce que voudraient certaines caricatures, n’a rien d’une posture identitaire passéiste fantasmant une Afrique ancestrale perdue. Au contraire, il s’agit d’une position politique proposant, à partir d’une analyse de la situation néocoloniale présente, une solution d’avenir.