Le fémonationalisme sous l’ère Macron : d’effrayantes perspectives sécuritaires et racistes au nom de la cause des femmes

Sous le prétexte de lutter contre le harcèlement sexiste de rue, le gouvernement est actuellement en train de préparer les conditions pour un renforcement de l’Etat policier, et donc, par extension, du système carcéral.

Publicités